Quinoa
Aliments stars

Tous accros au quinoa…mais pourquoi ?

Ingrédient incontournable des salades fraîcheur depuis quelques années, le quinoa a le vent en poupe, et il faut bien avouer qu’il ne l’a pas démérité. En entrée, en plat et même en dessert, le goût subtil du quinoa se marie avec un large éventail d’ingrédients, et ça, on adore ! Produit « healthy » par excellence, il s’est petit à petit fait une place de choix parmi les menus de nombreux restaurants. Les végétariens et les allergiques au gluten peuvent d’autant plus se réjouir de cet essor, puisque le quinoa est parfaitement recommandé pour ces types d’alimentation et s’avère être un substitut idéal dans bien des repas.

Mais alors, pourquoi le quinoa fascine-t-il tellement ? N’est-il, après tout, pas qu’une simple alternative aux pâtes ou au riz ? Faisons le tour du sujet pour se faire une opinion.

Origines

De par la richesse des hauts plateaux andins en quinoa, ce dernier est largement consommé en Amérique du Sud, et ce, depuis plus de 5000 ans. Les principaux pays producteurs sont la Bolivie, le Pérou et l’Équateur. Malgré les épreuves, le quinoa a subsisté grâce aux populations indigènes, qui sont parvenues à préserver sa culture. L’arrivée des conquistadors espagnols en Amérique du Sud a effectivement failli nuire définitivement au quinoa, puisque la culture de ce dernier avait été interdite, au profit du blé et de l’orge, jugés plus rentables. L’évolution des habitudes alimentaires, depuis les années 1970, a permis de faire petit à petit connaître le quinoa dans diverses parties du monde. Il aura fallu du temps, mais il semblerait que le quinoa soit enfin apprécié à sa juste valeur, puisqu’il est à présent largement répandu. Il a particulièrement été mis à l’honneur en 2013, année qui a été proclamée par l’Assemblée Générale de l’ONU « Année internationale du quinoa ». C’était une manière de féliciter les peuples indigènes pour leurs efforts dans la préservation de cette culture ancestrale, qui a perduré à travers les millénaires.

Que renferme donc cette petite graine ?

Caractéristiques

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le quinoa n’est pas une graminée, comme le sont le blé ou encore le riz. Il s’agit en fait d’une « pseudo-céréale », au même titre que le sarrasin. Mais, ce n’est pas tout : il s’agit également d’un légume, puisqu’il appartient à la famille des chénopodiacées, tout comme la betterave et les épinards. Pour résumer le tout, le quinoa n’est donc pas une céréale, mais bien un légume, dont les graines sont prélevées pour être consommées. Enfin, notons qu’il existe 3 types de quinoa : le blanc, le rouge et le noir.

Le quinoa est recouvert d’une fine couche de saponine, qui lui donne un goût amer après cuisson. Il est donc recommandé de le rincer avant de le cuire. Notons toutefois que la présence de saponine est un avantage non-négligeable, puisque son amertume permet de repousser les insectes et les oiseaux. C’est la raison pour laquelle le recours aux pesticides n’est pas indispensable pour sa culture, contrairement à de nombreuses autres. Voilà pourquoi vous le retrouverez quasiment toujours vendu avec le label « Agriculture biologique ».

Quinoa

De nombreux bienfaits

1. Une excellente source de protéines

Le quinoa est une excellente source de protéines dites complètes, étant donné qu’il réunit tous les acides aminés essentiels. Ces derniers sont particulièrement importants puisque notre organisme ne peut les produire seul. Il est donc crucial de les inclure dans notre alimentation.

2. Riche en fibres

La consommation de quinoa permet également de réguler son transit, grâce à sa forte teneur en fibres. Ces dernières sont aussi particulièrement efficaces pour lutter contre la sensation de faim, puisqu’elles sont à l’origine du sentiment de satiété. Cela fait donc du quinoa un allier minceur.

3. Un faible indice glycémique

De plus, de par son faible indice glycémique, le quinoa aide à prévenir les problèmes cardiaques et le diabète de type 2.

4. Des vertus antioxydantes

Le quinoa est par ailleurs riche en antioxydants. Il permet donc d’aider notre corps à éviter certaines maladies et lutter contre le vieillissement.

5. Une forte teneur en minéraux

Un autre point fort du quinoa réside dans sa richesse en minéraux, notamment le magnésium, le potassium, le fer et le zinc. Notons toutefois qu’il est également composé d’acide phytique, une substance qui peut freiner l’absorption de ces minéraux. Pour en limiter les effets, il est recommandé de faire tremper son quinoa avant cuisson, ou bien de le faire germer au préalable.

6. Un anti-inflammatoire naturel

Le quinoa est composé de flavonoïdes, des antioxydants naturels possédant toutes sortes de vertus pour l’organisme. Dans ce cas précis, le kaempférol et la quercétine possèdent des propriétés anti-inflammatoires, mais aussi anti-cancéreuses et anti-virales. Ces molécules auraient par ailleurs des effets anti-dépresseurs.

7. Une source de bonnes graisses

Encore un bon point pour le quinoa : sa teneur en acides gras polyinsaturés. Les omégas 3 et 6 qu’il contient sont notamment excellents pour prendre soin de sa santé cardiovasculaire, car il s’agit de bonnes graisses, comme nous l’expliquons dans notre article sur les graisses.

8. Sans gluten

Enfin, l’un des avantages considérable du quinoa est qu’il ne contient pas de gluten. Il s’agit donc d’une parfaite solution pour les personnes allergiques ou intolérantes qui souhaitent remplacer certains aliments de base, tels que le riz ou les pâtes.

Comment le consommer ?

Tout d’abord, notez que le quinoa se conserve idéalement dans un bocal hermétique en verre, à l’abri de la lumière et de l’humidité. Puis, comme nous le mentionnions plus haut, il est préférable de bien rincer le quinoa avant de le cuire, afin de le débarrasser de la saponine qui l’entoure. Celle-ci n’est pas nocive pour l’organisme, mais apporte un goût amer après cuisson.

Tout comme le riz, chacun a sa technique de cuisson de prédilection. Nous vous proposons les suivantes, à vous de choisir celle que vous préférez :

  • Verser le quinoa dans de l’eau salée (environ 1,5 fois son volume), puis couvrez la casserole et laissez cuire à feu moyen jusqu’à ce que le quinoa ait totalement absorbé l’eau (environ 15 minutes).
  • Verser le quinoa dans de l’eau salée à ébullition, puis faîtes cuire environ 13 minutes et verser dans une passoire pour essorer.

Dans un cas comme dans l’autre, le mieux est de goûter le quinoa en cours de cuisson pour vérifier où il en est. Il ne doit être ni croquant, ni pâteux.

Vous pourrez ensuite, soit le refroidir, pour le consommer en salade, soit le consommer chaud. Il remplacera à la perfection le riz, la semoule ou encore les pâtes dans de nombreuses recettes.

Quinoa

Les conséquences de son succès

Fort de son succès, le quinoa est de plus en plus prisé, et ce, aux dépens des populations qui le cultivaient au départ. En effet, ce large engouement pour le quinoa n’est pas sans conséquences pour les économies sud-américaines, puisqu’elles sont les premières victimes de cette situation. Alors que la demande a fortement augmenté ces dernières années, le prix du quinoa est également monté en flèche. Ce qui était initialement l’aliment du pauvre en Bolivie est à présent devenu inaccessible pour une grande partie de la population. De plus, étant donné que la culture de quinoa est la principale source de revenus du sud du pays, la concurrence se fait de plus en plus rude, et, certains agriculteurs se voient même contraints de vendre à perte pour rester sur le marché. En effet, comme dans beaucoup de cas, des intermédiaires se sont, malheureusement, fait de l’argent sur le dos des producteurs, qui ont finalement eu recours à des méthodes d’intensification néfastes pour pouvoir survivre. La culture dans des milieux moins favorables et le recours aux pesticides auront fini par nuire à la qualité de leurs produits, que plus personne ne souhaite importer.

Le Quinoa en France : exemple d’une implantation réussie

Alors que la situation est devenue insoutenable pour les boliviens, de nombreux pays ont alors tenté de lancer leur propre culture de quinoa, afin de pouvoir satisfaire leur demande et de mettre petit à petit fin à l’importation de masse. L’un des avantages majeurs du quinoa est sa facilité d’adaptation, il aurait été dommage de s’en priver.

Quinoa d'AnjouL’implantation du quinoa en France a parfaitement fonctionné pour le Quinoa d’Anjou, une marque qui a su se faire une place de choix dans la culture de cette céréale qui n’en est pas vraiment une. Par le biais d’une coopérative, ce groupement d’agriculteurs français vous propose des produits locaux de qualité. Quinoa blond ou quinoa rouge, vous pourrez les mélanger pour donner de la couleur à vos repas. Vous pourrez aussi goûter leurs torsades de quinoa, pour rester près de la forme familière des pâtes. Mais, ce qui nous surprend le plus, ce sont leurs céréales de quinoa. Une bonne manière d’attaquer la journée sainement !

Voilà donc un excellent moyen de prendre soin de son corps tout en consommant local. Tout produit acheté au Quinoa d’Anjou vous sera envoyé chez vous, la seule condition étant d’habiter en France métropolitaine. C’est l’occasion de remplir ses placards !

Retrouvez plus d’informations sur le Quinoa d’Anjou en cliquant sur l’image ci-dessous :

Quinoa d'Anjou

On ne sait pas vous, mais nous, on a déjà fait notre choix entre riz ou quinoa pour notre prochaine recette !

Suivez-nous et partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *